L’équipe conseil en trésorerie de Redbridge a listé six points de vigilance en temps de crise pour sécuriser ses flux et ses moyens de paiement, tout en mettant l’accent sur la qualité de service et les économies.

Concentrer l’activité sur ses principaux partenaires

Une crise invite à se recentrer sur ses principaux partenaires, qui vous accompagnent au mieux et adaptent leur offre aux différents besoins, de financement ou d’ajustement de votre organisation pour une poursuite optimale de votre activité. Concentrez vos discussions avec ces partenaires pour limiter les risques et bénéficier d’un effet volume.

Adapter les moyens de paiement nécessaires à son activité

Les paiements électroniques enregistrent une croissance forte : les paiements sans contact en proximité, les paiements par carte et portefeuille électronique en e-commerce, les paiements par virement électronique pour les entreprises et le PtoP…

Cette crise a profondément changé nos habitudes de paiement à tous, et mis en exergue qu’aujourd’hui, il faut être agile et proposer à ses clients les moyens de paiement les plus adaptés à son activité.

Dématérialiser au maximum ses paiements

Avec la crise, les paiements par chèques, espèces ou virements papiers ne sont plus possibles.
Les entreprises qui ont le mieux su s’adapter à la crise et au télétravail sont celles qui avaient déjà dématérialisé 100% de leurs paiements, de l’émission jusqu’à la signature.

Se doter d’outils visant à limiter la fraude et monitorer ses opérations

La crise est une période très propice à la fraude. Si cela n’est pas déjà fait, il devient urgent de sécuriser à la fois vos encaissements grâce aux outils de marché et à la mise en conformité règlementaire ; et vos paiements grâce à des process d’émission et de signature très précis, le tout avec une traçabilité parfaite de toutes vos opérations.

Simplifier, uniformiser et optimiser ses conditions tarifaires

Pour la plupart des secteurs d’activité, le nombre d’opérations émises et reçues a très fortement chuté et le moindre euro sera très précieux demain.

C’est le moment idéal pour faire un état des lieux des flux que vous confiez à vos partenaires et des conditions appliquées pour évaluer leur pertinence, et le cas échéant, ouvrir des discussions pour les optimiser, uniformiser et en simplifier le contrôle.

S’assurer de la solidité de son infrastructure face à l’augmentation du e-commerce

La très forte progression des ventes en e-commerce a été une parfaite occasion pour tester la solidité de son infrastructure, à toutes les étapes, depuis la page de paiement jusqu’au crédit en compte.
Plus que jamais, l’organisation mise en place doit absolument pouvoir absorber du volume et permettre un traitement rapide des transactions, sans aucune défaillance du système.

Recevez nos publications