Des enquêtes exclusives, un point régulier sur l’actualité et des témoignages de professionnels des mondes de la trésorerie et de la finance d’entreprise à retrouver sur cette page ou dans notre publication mensuelle ‘La Lettre des directions financières’.

Améliorer le BFR pour sortir plus fort de la crise

En préambule à la sortie d’un nouveau cahier technique de l’AFTE consacré à l’amélioration du besoin en fonds de roulement (BFR), Nicolas Boulay, associate director chez Redbridge et contributeur du rapport, nous livre ses clés d’un BFR maîtrisé. Une histoire de responsabilités, d’organisation, de data et d’hommes.

L’impact du Brexit sur les coûts d’aquisition monétique

Depuis 2007, l’Union Européenne édifie un marché unique des paiements qui, en matière de cartes, comprend un ensemble de règles communes relatives à la sécurisation et au modèle économique de ce moyen de paiement. Conséquence du Brexit, le Royaume-Uni est sorti du champ de régulation européen, et les réseaux de cartes (schemes) comme les émetteurs sont désormais libres d’augmenter les frais sur les transactions par carte de paiements réalisées entre l’Espace Economique Européen et le Royaume-Uni, ainsi que sur les transactions domestiques réalisées au Royaume-Uni. Cela se traduit par une hausse des coûts d’acceptation des cartes pour les commerçants et ce, dans une période où le secteur du commerce de détail est déjà largement sous pression.

Enquête – Priorité aux outils digitaux pour optimiser le BFR

En préambule à la sortie d’un nouveau cahier technique de l’AFTE consacré à l’optimisation du besoin en fonds de roulement, Redbridge a mené une enquête pour déterminer si la crise du COVID-19 avait changé la dynamique autour du sujet BFR au sein des entreprises françaises et européennes. Entre mi-février et mi-mars 2021, 35 responsables financiers de grands groupes ont répondu à un mini-sondage de six questions, dont nous présentons aujourd’hui les résultats.

Comptes virtuels : une solution réversible ?

Les comptes bancaires virtuels (CBV), ou plutôt l’idée de comptes bancaires virtuels, est à la mode depuis plusieurs années maintenant, les grandes banques internationales y consacrant des investissements significatifs et prêchant pour convertir la clientèle. Mais les comptes bancaires virtuels sont-ils la solution miracle que les trésoriers du monde entier attendent ? Et si oui, pourquoi sont -ils si peu répandus ?

« Nous avons toujours souhaité parer au scénario le plus dégradé », Arnaud Winkelmann – Compagnie des Alpes

Le 4 mars, Redbridge accueillait pour une nouvelle émission de L’Espresso le directeur financements-trésorerie de la Compagnie des Alpes, Arnaud Winkelmann, afin d’échanger sur les thèmes des financements et du cash management en temps de crise. Au menu des discussions : stratégie de financement, PGE, waivers, mais également économies, monétique et cash management. Compte-rendu.

Taux LIBOR : La transition a débuté

Simon Berta, associate chez Redbridge, détaille les différents impacts du remplacement du LIBOR dans les facilités de crédit, qu’il s’agisse de facilités de crédit existantes avec des échéances s’étendant sur 2021 et au-delà, ou de nouvelles facilités qui seront mises en place cette année.

Recevez nos publications

Select your location