Le grossiste METRO France envisage de remplacer en partie les paiements par prélèvement des détenteurs de sa carte de fidélité METRO REFLEXE par des virements instantanés SCT Inst directement lancés en caisse.

– Pour quelles raisons vous intéressez-vous au virement SEPA Instantané ?

Nous étudions les possibilités d’adopter le virement instantané en support de la fonctionnalité paiement de notre carte de fidélité METRO REFLEXE, détenue par 10 % de nos clients.

Pour resituer notre groupe, METRO France est le premier fournisseur des restaurateurs et commerçants indépendants. Nos entrepôts et notre site Internet sont exclusivement réservés aux commerçants titulaires d’une carte d’achat et les règlements s’effectuent en France au comptant et en numéraire, par carte bancaire, par carte METRO REFLEXE ou par chèque, contre remise de la marchandise. Notre trésorerie est autonome. Nous remontons nos excédents sur le cash pool du groupe situé en Allemagne. L’an dernier, nos encaissements étaient répartis comme suit : 10 % espèces, 30 % cartes bancaires, 7 % chèques et 53 % en prélèvements liés à notre carte METRO REFLEXE. 

Cette carte propose plusieurs options de paiements, systématiquement réglés par prélèvement. Le paiement « immédiat », débité dans les deux à trois jours suivant l’achat, le paiement différé à dix jours, particulièrement prisé par notre clientèle de restaurateurs, et enfin un paiement en trois fois sans frais pour les achats d’équipement.

Ce recours conséquent au prélèvement génère des créances clients qui apparaissent au bilan à chaque clôture trimestrielle et en fin d’année. Or, nous ne pilotons plus aujourd’hui une entreprise par le compte de résultat, mais bien par le cash. Nous cherchons des solutions pour diminuer ce volume de créances au bilan et, dans ce contexte, le caractère irrévocable du virement instantané présente un grand intérêt.

Par ailleurs, nous pouvons espérer libérer du temps au niveau de nos équipes commerciales chargées du recouvrement en cas d’impayés, en remplaçant tout ou partie de nos prélèvements par le virement instantané.

– Pouvez-vous nous décrire votre projet virement instantané ?

Nous imaginons une solution pour remplacer les prélèvements liés à l’option « paiement immédiat » par un virement instantané. Dans le cadre de notre dernier appel d’offres flux, nous avons invité nos partenaires bancaires à nous présenter leurs solutions innovantes et à nous décrire l’avancement de leur offre de virement instantané SCT Inst. Deux réseaux se sont démarqués lors de nos discussions, en démontrant une volonté forte d’avancer rapidement sur le sujet. Par ailleurs, nous avons rencontré plusieurs prestataires qui développent des solutions d’initiation de paiement. Nous étudions toutes les pistes qui peuvent s’ouvrir à nous. Nous notons que les solutions fondées sur un QR Code nécessiteraient des développements informatiques en interne. Des solutions fondées sur la technologie de paiement sans contact embarquée dans nos terminaux de paiement seraient peut-être plus adaptées pour initier des « request-to-pay ».

Notre objectif pour 2019 est de finaliser le cahier des charges de la solution, en concertation avec la direction du marketing et les équipes commerciales en points de vente pour réimaginer nos parcours clients. Le prérequis du projet sera d’enrôler le client soit sur un initiateur de paiement, soit via une appli METRO, soit via une appli bancaire. Cette étape d’enrôlement est nécessaire, voire indispensable si nous avons recours à un initiateur de paiement, mais cela ne nous rebute pas. Nos équipes commerciales en points de vente sont formées. En 2014, nous avons fait resigner en mode campagne les mandats de prélèvement de nos clients alors que nous n’y étions pas contraints. Notre clientèle vient chez nous pour travailler et est particulièrement captive, même si nous faisons tout pour qu’elle le reste !

– Quelles autres barrières à l’adoption du virement instantané avez-vous identifiées ?

Le principe d’authentification forte inscrit à la nouvelle directive sur les services de paiement (PSD2) peut être perçu comme un obstacle alors que notre clientèle est régulière et bien identifiée. Dans un scénario de paiement immédiat au passage en caisse, il est imaginable que le gérant titulaire de la carte REFLEXE reçoive une demande d’authentification forte sur son smartphone et valide dans la foulée le paiement, même s’il n’est pas présent dans le point de vente. En revanche, les exigences d’authentification forte constitueront un véritable obstacle dans une perspective de remplacement des prélèvements à dix jours par un virement instantané, en raison du décalage temporel entre l’acte d’achat et la demande d’autorisation.

Nous allons étudier de manière très précise la possibilité de diminuer l’impact de l’authentification forte ou d’obtenir des dérogations. La législation n’est pas totalement figée et nous pressentons qu’il y a encore des points à discuter sur l’authentification forte. Il faut identifier ces cas d’usage.

Par ailleurs, le recours au virement instantané soulève une problématique de coût pour le client. Nous devons concevoir une offre commerciale pour compenser ce coût. Nous comprenons que le coût de la compensation d’un virement instantané sera modique dans les systèmes bancaires, mais il faut voir le prix que veulent refacturer les banques à leurs clients.

– Pensez-vous qu’il soit envisageable de remplacer les encaissements carte bancaire par du virement instantané ?

Pour cela, il faudrait que nous ayons les coordonnées bancaires de chacun de nos clients afin de pouvoir faire de l’initiation de paiement en masse. Ce n’est pas le cas. C’est pourquoi nous préférons cantonner le virement instantané à la clientèle que nous connaissons le mieux et lancer le projet là où il apportera les plus grands bénéfices. Nous espérons réduire de 30 % nos impayés en mettant en place le paiement instantané !


Le virement instantané a la capacité de transformer rapidement les usages de paiement des entreprises.

Dans l’objectif de livrer une information complète sur l’avènement du SCT Inst en Europe, Redbridge a interrogé les banques, les prestataires de services de paiement et les entreprises.

Notre nouvelle publication présente l’offre de services de virement instantané à travers les points de vue de dix groupes bancaires et huit prestataires de services de paiement. Elle révèle aussi les attentes substantielles des responsables financiers d’entreprises ayant participé à notre enquête sur la place du virement instantané dans le paysage européen des paiements.

Au sommaire de cette nouvelle publication

  • Quelle place pour le virement instantané SEPA dans l’entreprise ?
  • Les banques préparent l’élargissement des cas d’usage du SCT Inst
  • Parcours client et parcours du combattant pour les PSP !

Ainsi que le point de vue des responsables de :

  • METRO FRANCE
  • ACOSS
  • STET
  • MERCATEL

 

TELECHARGEZ NOTRE NOUVELLE PUBLICATION

Recevez nos publications