"NGE a pu véritablement encapsuler dans son programme de titrisation les aménagements nécéssaires aux métiers du Groupe et il en résulte une efficacité accrue de l’instrument, couplée à des conditions financières améliorées."

Jean-Sébastien Leoni
Directeur général adjoint finance

Présentation de la mission

  • Renouvellement du programme de titrisation de créances commerciales de novembre 2013
  • Accroissement du quantum : € 100m > € 250 m
  • Elargissement du périmètre des créances éligibles
  • Dispositif de backup « evergreen»

Objectifs

  • Augmenter la liquidité globale du programme
  • Accroître son efficacité (actifs cédés vs. financement effectivement disponible)
  • Elargir les bases d’actifs en intégrant les contraintes de comptabilité propres aux métiers du BTP
  • Mieux répondre aux effets prononcés de saisonnalité du Groupe
  • Optimiser le coût du programme

 

 

 

 

 

 

 

Résultats

  • Augmentation du programme de € 100m à € 250m via :
    – l’accueil de 2 nouveaux cédants (10 à 12)
    – l’intégration des créances liées aux SEP
    – une définition agile et élargie des actifs cédés (factures à émettre, avances forfaitaires, unbilled)
  • Réduction du rehaussement de crédit durant la période janvier-avril afin d’absorber le creux saisonnier d’exploitation
  • Augmentation du plafond du programme à € 280 m durant les mois de forte activité / forte facturation (juin-novembre)
  • Baisse de 35 bps de la marge appliquée au programme
  • Mécanisme d’indexation de la non utilisation selon tirage
  • Confirmation à deux ans des lignes de backup (renouvellement « tous les ans pour deux ans »)

Méthodologie

  • Analyse fine des besoins saisonniers du Groupe et évaluation des données pouvant amener à l’intégration des nouvelles créances dans le programme (juin)
  • Elaboration des supports de consultation (juillet) puis lancement de la consultation (12 juillet)
  • 1ère restitution des banques (27 juillet) à lancement des négociations bilatérales et préparation du 2nd tour
  • 2nde restitution des banques (22 août) à choix final des banques retenues (2 banques + réintégration de la
    banque sortante dans un 2ème temps) à négociation des mandats et lancement des Due Diligences
  • Elaboration, validation et signature des contrats (novembre – février)

Valeur ajoutée de Redbridge

  • Analyse minutieuse des besoins du Groupe et des pistes pouvant amener à l’augmentation du volume
  • Gestion des négociations « d’expert à expert » pour structurer un programme innovant intégrant certaines subtilités propres aux créances de l’univers du génie civil & du bâtiment
  • Maîtrise du calendrier malgré ces négociations complexes et le passage de 1 à 3 banques
Recevez nos publications